Véhicule d’occasion : les 10 conseils pour bien vendre

Vous souhaitez vendre votre véhicule mais vous ne savez pas par où commencer ? En suivant ces 10 conseils, vous pourrez structurer votre démarche. Réussir une vente n’est jamais facile, c’est pourquoi beaucoup de personnes se tournent vers des spécialistes de l’automobile par exemple.

1 – Les documents à fournir

Afin de vendre votre voiture, vous devez fournir plusieurs documents :

– Un certificat de cession du véhicule (document cerfa 15776).
– Un certificat de non-gage (facultatif et gratuit).
– Le certificat de votre contrôle technique. Il doit dater de moins de 6 mois.
– La carte grise signée.


2 – Donner le plus d’informations possibles

Une annonce complète est plus efficace. Il n’est pas nécessaire d’écrire un roman. Les informations pertinentes sont :

– L’année de mise en circulation.
– Le kilométrage.
– La marque.
– Le modèle.
– Le moteur et sa puissance en chevaux.
– La finition.
– La liste des options.


3 – Ne pas oublier les factures d’entretien

Pour compléter votre annonce, il est judicieux de mentionner l’entretien de votre véhicule. Reprenez bien toutes vos factures. Indiquez les années et les kilométrages auxquels vous avez effectué les révisions et les éventuelles réparations.


4 – L’esthétique est primordiale

Avant de prendre les photos, votre automobile doit être propre à l’extérieur et à l’intérieur. Une voiture « sale » invite à penser à un manque d’entretien. Ce n’est pas forcément le cas mais l’acheteur pourrait l’imaginer.


5 – Le juste prix

Pour avoir une estimation de votre véhicule, des simulateurs sont disponibles sur internet. Indiquez la marque, le modèle, l’année, la finition, le kilométrage et le tour est joué. Afin de se prémunir d’une négociation difficile, augmentez le prix d’environ 10%.


6 – Gérer les mails et les appels

Une fois l’annonce postée, vous recevrez des mails et des appels. Un tri s’impose. En effet, vous entendrez et lirez des propositions farfelues, bien en dessous du prix que vous demandez. C’est monnaie courante, ne vous offusquez pas, ignorez-les simplement.


7 – La négociation

La négociation est un art. En augmentant le prix comme conseillé plus haut, vous laisserez une marge à l’acheteur. L’objectif est de ne pas baisser le prix en dessous de la côte conseillée par le simulateur internet.


8 – Exiger le type de paiement

En ce qui concerne le paiement, réclamez obligatoirement un chèque de banque. Ne scellez la transaction qu’aux heures d’ouverture des banques. Un paiement en liquide est envisageable si la valeur de votre véhicule est modeste.


9 – Les transactions sécurisées

Il est désormais possible de recourir à un organisme de transaction. L’acheteur paie à la plateforme. Une fois la vente effectuée, la plateforme vous verse l’argent, en prenant une commission bien sûr. Si la vente est annulée, l’organisme restituera l’argent à l’acheteur.


10 – Les repreneurs professionnels

Si vous ne souhaitez pas vous embêter avec ces démarches, vous pouvez faire appel à une agence comme Aramisauto. Les professionnels de l’automobile spécialisés dans la transaction de voitures d’occasion, se chargent de reprendre votre automobile à un prix convenable et vous propose également des véhicules reconditionnés. Vous pourrez ainsi faire d’une pierre deux coups.

Laisser un commentaire